Généralités

Nos élèves habitent à proximité, pourquoi les faire venir à vélo ? 

L’objectif de ce Défi est de réfléchir à la mobilité des enfants vers toutes leurs activités, pas seulement vers l’école. C’est l’occasion de mettre en valeur les engins roulants, qui permettent une mobilité à la fois active et relativement efficace (rapidité, distance…). Si on habite juste en face de l’établissement, il est toujours possible de faire un tour de quartier ce jour-là pour retrouver les copains et d’arriver à l’école en roulant ensemble ! Ça peut aussi être l’occasion de s’organiser pour une première circulation sur la chaussée, en famille ou avec des copains et leurs parents, sur un trajet court.

Notre école n’a pas de pistes cyclables à proximité. Comment encourager les familles à venir à vélo ? 

La Maison du Vélo organisera un webinaire pour conseiller les parents qui souhaiteraient venir à vélo avec leur enfant. L’organisation de vélobus, comme à Barcelone, sera aussi abordée.

Dans notre école, beaucoup de nos élèves n’ont pas de vélo. Est-il intéressant de participer ?

Le Défi est ouvert également aux trottinettes, souvent beaucoup plus diffusées, ainsi qu’aux draisiennes. Cela peut aussi être l’occasion d’emprunter un vélo ou une trottinette à un cousin ou à un ami·e dont l’école ne participe pas au Défi. Le questionnaire qui sera adressé aux parents a notamment pour objectif d’évaluer le taux de possession de vélos en état de rouler dans chaque école.

Quelle participation minimale demandée aux professeurs ?

En amont, relayer la communication du Défi et l’enquête auprès des parents. Le jeudi 2 juin, accueillir les enfants roulant et leur équipement. Ce même jour, compter les élèves venus à vélo ou en trottinette et noter cette information dans un formulaire sur le site du Défi.

Quel lien avec le permis vélo ? 

L’objectif principal de ce Défi est une sensibilisation aux déplacements à vélo, préalable indispensable à un Savoir Rouler à Vélo réussi. La Maison du Vélo participe activement au déploiement de ce programme, tant au niveau local que national. Elle intervient pour cela sur les temps périscolaires et extrascolaires et participe à la concertation mise en place par l’académie. Parmi les freins identifiés à la réalisation des objectifs de ce programme (l’autonomie à vélo vers le collège), le manque de socialisation aux déplacements sur engins roulants, en particulier sur la chaussée. 

Ce Défi est-il un concours entre écoles ?

Non, l’objectif n’est pas de faire un classement des écoles. Un label 1 roue, 2 roues ou 3 roues sera attribué à chaque école en fonction du pourcentage d’élèves venus sur leur engin (25%, 50% et 75%). L’objectif réel est surtout de sensibiliser les parents, d’évaluer les freins à la mobilité roulante dans chaque quartier. Et en cas de renouvellement d’une initiative similaire, d’observer la progression.

Ce Défi peut-il être valorisé dans une démarche de labellisation E3D ?

Oui, tout à fait. La mobilité est l’objectif 11 de l’éducation au développement durable. Le Défi est suivi par Mme Yvette Lathuilière, Conseillère pédagogique départementale Education au développement durable.  

Organisation du défi  

Comment stocker les équipements des élèves le jour du Défi ?

La Ville de Lyon fournira des barrières Vauban aux écoles participantes, en fonction du nombre de classes. Chaque barrière permettra de stocker 16 deux roues dans la cour d’école et un nombre important de trottinettes, dans un espace réduit (environ 8 m2 par barrière).

Deux étiquettes par élève seront fournies par la Maison du Vélo aux écoles participantes. Distribuées le matin à l’entrée, elles permettront d’identifier casques et engins roulants.

Qui effectue le comptage ?

Idéalement le ou la professeure. La Maison du Vélo fournira des étiquettes en amont aux écoles qui permettront d’effectuer un premier comptage. Elle mettra à disposition des professeurs un formulaire rapide pour qu’ils et elles fassent remonter les chiffres de leur classe (nombre d’enfants venus à vélo, nombre d’enfants venus à trottinette). 

Les enfants transportés sur le vélo de leurs parents (vélos cargos, siège enfant…) sont-ils comptabilisés ?

 Non, l’objectif est que les enfants se déplacent par eux-mêmes. Sur la chaussée ou sur le trottoir, en fonction de leurs capacités et de celles des adultes les accompagnant, ou encore de l’environnement.

Des animations sont-elles prévues par la Ville ou la Maison du Vélo le jour du Défi ?

Non, avec une trentaine d’écoles participantes, ce serait compliqué. Par contre, toute activité de motricité ou d’EPS sur engin roulant est vivement encouragée ce jour-là !

Quelle implication concrète de la Maison du Vélo dans le Défi ? 

L’essentiel du Défi se déroule sur le temps extrascolaire (le trajet vers l’école). La Maison du Vélo mettra en place tous les supports de communication à destination des enfants et des parents, en amont comme après le Défi, pour les mobiliser au mieux. Elle sera disponible pour répondre aux questions des parents mais aussi des professeurs. Elle pourra les aider à construire d’éventuelles initiatives autour de ce Défi, comme un vélobus, avec un webinaire pour les aider à en organiser un. Enfin, elle conçoit et analysera les résultats d’une enquête diffusée aux parents, qui permettra d’éclairer les enjeux de mobilité active des enfants.